Top 10 Meilleur Housse Matelas Anti Acarien 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Housse Matelas Anti Acarien ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Housse Matelas Anti Acarien pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Housse Matelas Anti Acarien !

Notre sélection de housse matelas anti acarien

Guide d’achat housse matelas anti acarien

Votre sommeil est de plus en plus perturbé par vos symptômes allergiques ? Vous avez remarqué que l’apparence de votre eczéma s’amplifie au réveil ? Il se peut que votre literie soit colonisée par des araignées invisibles à l’?il nu, plus connues sous le nom d’acariens. Au lieu de traiter les éléments de literie avec un produit acaricide, dont l’efficacité n’est que provisoire, optez plutôt pour une housse de matelas anti-acariens. Cette dernière servira de barrière mécanique au passage des allergènes de ces petites bêtes. Pour répondre aux besoins des allergiques purs, cette housse spécifique doit répondre à certains critères. Découvrez à travers ce guide tout ce qu’il faut savoir pour établir un comparatif satisfaisant, vous permettant de choisir le meilleur protège-matelas anti-acarien adapté à vos besoins.

L’essentiel à savoir sur les acariens

Qu’est-ce qu’un acarien ?

Un acarien est une minuscule bête invisible à l’?il nu, ayant les traits caractéristiques d’une araignée. Généralement, les acariens se prolifèrent dans les éléments d’une literie comme les oreillers, le matelas, le surmatelas, drap housse, la couette, dans les tapis et moquettes, les meubles rembourrés, etc. Ils se développent principalement en milieu humide. Ainsi, ils sont plus nombreux en automne et en hiver, des périodes auxquelles l’humidité est au plus haut point. Les acariens sont aussi présents toute l’année dans les habitations les moins aérées.

Les acariens se nourrissent principalement des squames des êtres humains comme les peaux mortes, les débris d’ongles et les pellicules qui s’éparpillent un peu partout dans la maison, dans la voiture et même sur le lieu de travail. Il faut savoir que 0,25 g de squames suffisent à nourrir des millions d’acariens pendant 3 mois environ. Ce sont les excréments de ces petites bêtes qui causent les réactions allergiques et qui aggravent les symptômes de l’asthme, surtout chez les enfants.

Il est important de savoir faire la différence entre les acariens et les punaises de lit. Ces derniers sont visibles à l’?il nu puisqu’ils ont la taille d’une graine. Ils sont attirés par la chaleur corporelle et se nourrissent principalement de sang. Tout comme les acariens, ces parasites résident dans les matelas, les oreillers, mais aussi les sommiers. Toutefois, leurs morsures laissent des démangeaisons et de l’urticaire tandis que le contact avec les acariens produit des allergènes.

Comment reconnaître une allergie due aux acariens ?

Une allergie aux acariens se traduit souvent par la rhinite allergique. Cette dernière se manifeste par des éternuements en salve, un écoulement abondant du nez et une obturation importante et une irritation oculaire. Les signes persistent toute l’année et s’amplifient un peu plus en automne et en hiver. Pour savoir s’il s’agit vraiment d’une rhinite causée par les acariens, les symptômes apparaissent principalement au réveil du matin, suivis de diminution des capacités olfactives. Ces symptômes apparaissent également en cas de changement de température dans la journée. Une personne atteinte d’allergie due aux acariens est aussi sujette aux rhumes répétitifs

.

Attaque des acariens : son impact sur la santé

Après le pollen et la poussière, les acariens ou plutôt les déchets issus de leurs déjections sont considérés comme la deuxième principale cause des allergies. Comme évoqué un peu plus haut, ce sont les acariens sont à l’origine des allergies respiratoires comme la rhinite, l’asthme, mais aussi la bronchite

.

Même si les acariens ne piquent pas, ils sont aussi à l’origine des réactions allergiques cutanées., tout simplement parce qu’ils entrent en contact avec la peau. Ces allergies cutanées se manifestent par des rougeurs et des eczémas. Sans soin, elles peuvent provoquer un choc anaphylactique

.

Enfin, les acariens peuvent aussi provoquer des allergies oculaires. comme la conjonctivite. Cette dernière se manifeste par l’apparition de rougeurs et de démangeaisons au niveau des yeux

.

Qu’est-ce qu’une housse matelas anti-acarien ?

Définition simple

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une housse spécialement conçue pour se protéger efficacement et durablement des acariens.. Elle a l’apparence d’une housse de matelas classique, mais son rôle dépasse de loin la visée du simple confort pour l’utilisateur

.

De bonnes raisons d’utiliser une housse matelas anti-acarien

Comme évoqué ci-dessus, les acariens se développent dans un environnement à la fois humide et chaud. Le lit fait partie des milieux les plus favorables à la multiplication de ces bêtes étant donné les éléments de la literie sont empreints de la chaleur humaine et d’une humidité causée par la sueur. De plus, les squames cutanées qui leur servent de nourritures sont très présentes sur les lieux

.

Que le matelas soit fabriqué avec un matériau synthétique ou naturel, qu’il soit rempli de mousse, d’eau ou d’air, il reste un véritable nid d’acariens. En seulement 6 mois après l’achat d’un nouveau matelas., celui-ci peut contenir jusqu’à 2 millions d’acariens. L’unique moyen d’éviter les réactions allergiques dues aux acariens est de recouvrir le matelas avec une protection hermétique empêchant les allergènes des acariens de se mettre en contact avec vous

.

Grâce à l’utilisation de ce type de housse spécifique, il y a :

  • Ralentissement de la progression des allergies
  • Diminution des symptômes allergiques
  • Réduction significative du risque de développement de l’asthme

et donc :

    Grâce à l’utilisation de ce type de housse spécifique, il y a :

    • Ralentissement de la progression des allergies
    • Diminution des symptômes allergiques
    • Réduction significative du risque de développement de l’asthme
    • Diminution de la consommation de médicaments pour atténuer les symptômes allergiques
    • Diminution du risque d’hospitalisation ou du nombre d’hospitalisations
    • Diminution des jours d’absence au travail chez les adultes et d’absence scolaire chez les enfants
    • Amélioration de la qualité du sommeil. et de la qualité de vie en général

    Les différents types de housses matelas anti-acarien

    Vous retrouverez sur le marché deux types de housses anti-acariens :

    • La housse traitée. avec des produits chimiques qui tuent les acariens. Il faut pourtant savoir que l’effet de l’insecticide peut diminuer, voire disparaître, dès le premier lavage. De plus, même sans vie, les acariens n’en restent pas moins allergisants.
    • La housse non traitée. : son efficacité repose sur l’enchevêtrement des microfibres qui rendent le textile de la housse étanche aux acariens. Aujourd’hui, il existe sur le marché des housses matelas anti-acariens fabriquées en microfibre extrêmement fins, pourtant de très bonne qualité et résistants aux lavages répétitifs.

    Housse matelas anti-carien : les critères de choix

    Pour que votre house puisse vraiment vous protéger contre les allergènes d’acariens, elle doit remplir certains critères.

    Une housse enfermant le matelas en entier

    Pour que les déchets d’acariens ne s’éparpillent partout dans la chambre à coucher, il est conseillé d’éviter les housses ouvertes en dessous ou les housses de type alèse. Leur structure ouverte les rend inefficaces contre les acariens. Optez plutôt pour les housses intégrales capables d’envelopper entièrement le matelas. En général, ce type de housse se ferme avec une fermeture à glissière. plaquée contre un rabat étanche et large.

    Un textile de bonne qualité

    Une housse anti acarien doit rester une barrière efficace. contre ces petites bêtes, même après plusieurs lavages. Autrement dit, il faut qu’elle puisse bloquer la poussière des acariens, aussi longtemps que vous allez l’utiliser. Il est donc primordial de choisir un protège-matelas d’une excellente qualité.. Cependant, faites attention avec les housses en polypropylène, mieux connues sous le nom de housses multicouches. Elles attirent par leur prix bas, mais perdent toute efficacité après un ou deux lavages.

    Le nombre de possibilités de lavage

    Si deux lavages par an des éléments de literie vous paraissent insuffisants, assurez-vous que la housse de matelas anti-acarien que vous allez acheter peut supporter de nombreux lavages dans l’année. Pour éviter les mauvaises surprises, assurez-vous également de pouvoir la laver à 60°C puis de la faire sécher rapidement dans un sèche-linge.

    Un textile respirant

    Pour assurer votre confort et votre santé, le textile de votre housse doit être respirant. Autrement dit, il faut qu’il laisse échapper l’air et la vapeur d’eau. Pour différencier un textile enduit d’un textile respirant, il faut juste savoir que le second est plus léger que le premier et n’émet pas de bruit lorsque vous le froissez ou le toucher.

    Un textile en microfilaments

    Pour garantir l’efficacité de votre housse de matelas anti-acarien, choisissez un modèle fabriqué en tissu constitué de microfilaments extrêmement fins.

    • Les microfilaments forment une barrière protectrice infranchissable contre les poussières allergisantes des acariens. Cette caractéristique est due à la structure des microfilaments qui sont enchevêtrés de très près les uns aux autres.
    • Ces microfilaments 5 à 10 fois plus fins que les microfibres classiques créent également des microcanaux permettant à l’air de circuler. Aussi, ce sont des modèles respirants.
    • Une housse au textile constitué de microfilaments résiste à de nombreux lavages et sèche rapidement
    • Les microfilaments assurent la stabilité dimensionnelle de la housse. Autrement dit, elle ne se déforme pas au fil du temps, même après un usage et un lavage intensifs.

    La longueur de la fermeture à glissière

    La fermeture à glissière peut devenir l’un des points faibles d’une housse matelas anti-acarien si elle est trop longue. Aussi, il est conseillé de choisir une housse constituée d’une fermeture la plus courte possible puis d’une large languette d’étanchéité sous le zip.

    Opter pour un dispositif médical si possible

    Pour avoir la garantie d’avoir acheté une housse de matelas anti-acarien de bonne qualité, il est conseillé de se tourner vers les dispositifs médicaux certifiés.. En général, ces derniers sont conformes à la norme ISO 13485 : 2003, une norme internationale se rapportant aux dispositifs médicaux. De plus, les éléments de protection anti-acariens en literie sont prescrits par les médecins comme les allergologues, les pneumologues, etc.

    L’absence de traitement chimique

    Vous retrouverez sur le marché plusieurs marques proposant des housses avec traitements chimiques acaricides. Ces modèles ne sont pas allergènes et ne protègent pas contre les acariens. Ce sont juste des housses fabriquées en tissu ordinaire et traités avec des produits chimiques, qui certes tuent les acariens, mais ne stoppent pas leurs effets allergisants.

    Savoir repérer les autres modèles à éviter

    De nombreux fabricants indiquent que les modèles de housse qu’ils vendent sont anti-acariens. Il est recommandé de les éviter parce qu’en réalité, ils ne sont pas efficaces. Pire, ils exposent les utilisateurs aux allergies. C’est souvent le cas avec les housses doublées, matelassées, molletonnées ou encore les modèles conçus en tissu éponge. En effet, les textiles épais retiennent les acariens et favorisent leur développement.

    Conseils d’utilisation d’une housse matelas anti-acarien après achat

    Ça y est ? Vous avez trouvé la bonne housse matelas anti-acarien ? Pour optimiser son efficacité, il est important de suivre ces consignes suivantes. Tout d’abord, réaliser un premier lavage de votre housse à la machine à laver. Ensuite, aérer la chambre à coucher. avant d’installer la housse. Après, prenez tous les éléments de la literie : couettes et oreillers pour les débarrasser des acariens qui s’y sont logés. Pour ce faire, secouez-les à l’extérieur de la maison avant de les passer à la machine à laver pour un nettoyage à 60°C.Si vous ne souhaitez pas les laver, vous pouvez simplement les emballer dans des sacs en plastique à placer au congélateur durant 24 h. Pour le matelas, il suffit de bien l’exposer aux rayons de soleil. Ensuite, faites-le passer sous l’aspirateur. et sur toutes ses faces afin d’enlever les dernières traces de poussières et de saletés. Installez la housse anti-acarien puis terminez en posant les draps, les oreillers et les couettes par-dessus la housse.

    Comment minimiser la prolifération des acariens dans le lieu d’habitation ?

    L’acquisition d’une housse matelas anti-acarien est primordiale pour éviter les allergies. Par contre, ce dispositif ne protège pas contre la prolifération des acariens. Il est donc conseillé de prendre certaines mesures préventives pour lutter efficacement contre le développement de ces parasites. Pour ce faire :

    • Éviter l’utilisation de tapis et de moquettes.
    • En cas de rénovation de revêtement de sol, opter pour le carrelage.
    • Ne pas faire entrer les animaux domestiques dans la chambre à coucher
    • Bien aérer chaque pièce. de la maison pendant la journée.
    • Ouvrir les fenêtres au moins une dizaine de minutes par jour pendant l’hiver malgré le froid.
    • Changer fréquemment les draps, les housses et les taies d’oreiller. En s’humidifiant avec la sueur, ils peuvent se transformer en véritables nids d’acariens.
    • Dépoussiérez régulièrement les meubles, surtout ceux qui se trouvent dans la chambre à coucher : table de chevet, au-dessus de l’armoire, etc.

    Top des ventes

    Dernière mise à jour : 2020-06-14 02:37:09